HAUT
Détail de la couv. de Sexe, race, pratique du pouvoir et idée de nature

Colette Guillaumin,
Sexe, race, pratique du pouvoir et idée de Nature

Ce livre reprend les plus importants articles de sociologie politique de Colette Guillaumin, tout particulièrement « L’appropriation des femmes » et « Le discours de la nature » ; l’autrice analyse cette appropriation comme générant précisément un tel discours – une analyse magistrale qui semble valoir pour l’ensemble des rapports d’appropriation.


*          *

*

 

On imagine trop souvent que certains caractères (le sexe, la race, par exemple) sont « naturels », « tombent sous le sens », sont des évidences inquestionnables. Tout au plus admet-on que les sociétés manipulent un peu tout cela, qu’il en résulte des différences, bonnes ou mauvaises, c’est selon…
Pourtant, ne serait-ce pas déjà une manipulation que de prétendre certains caractères « naturels » ? Le « naturel » ne serait-il pas une interprétation ancrée dans de très particulières relations sociales ?
Cet ouvrage associe la description d’une réalité matérielle quotidienne dans ses formes les plus banales (conversations de bistrot, scènes de rue, faits divers) et l’analyse précise des systèmes idéologiques qui prétendent expliquer cette réalité.

Colette Guillaumin, sociologue au CNRS, membre du collectif Questions féministes et cofondatrice de la revue Le Genre humain, a publié L’idéologie raciste. Genèse et langage actuel (1972) et de nombreux articles sur les formes idéologiques qui doublent les rapports de sexe et de race. Sexe, race et pratique du pouvoir, réédité, rassemble des textes écrits dans les années 1970 et 1980.

 

Colette Guillaumin, Sexe, race, pratique du pouvoir et idée de Nature, éditions iXe, 2016

 



Contre nature ne partage pas nécessairement le point de vue de ses contributrices et contributeurs. Si vous souhaitez critiquer, développer ou échanger sur cet article, n’hésitez pas à le faire sur notre page Facebook et notre compte Twitter. Pour proposer un texte pour publication, prenez connaissance de nos directives de publication puis contactez-nous.



Abonnez-vous à notre newsletter

    Colette Guillaumin (1934-2017), sociologue au CNRS, est une théoricienne importante des rapports de domination. Figure du féminisme matérialiste, elle a notamment publié L’idéologie raciste. Genèse et langage actuel (1972), ainsi que Sexe, race, pratique du pouvoir : l’idée de Nature (articles écrits entre 1977 et 1992).