HAUT
Image Alt

Société

La Nature figure l’« autre » de l’Humanité, de la Société

Supposément extérieure à « l’Humanité », la Nature figure l’« autre » de nos sociétés : modèle et source de normes ou au contraire figure repoussoir et objet de mépris, elle reste invoquée pour s’en inspirer comme pour s’en démarquer : l’Ancien Régime se prévalait d’un ordre naturel harmonieux ; la démocratie de marché et le libéralisme invoquent des équilibres naturels ; mais, « civilisés », notre droit s’oppose à « la loi de la jungle ». Surtout, l’idée de Nature cimente l’idéologie humaniste en permettant de valoriser un ordre de la liberté humaine (social, culturel et politique) sur fond de lois naturelles.

Les discours naturalistes prospèrent dans le domaine de l'alimentation. Dans cette vidéo, Florence Dellerie nous invite à rompre avec le mythe de l’alimentation naturelle.

Ce livre de Clémentine Guyard pointe les contradictions inhérentes à l'idée de nature dans l'optique qu'on cesse de s'y référer ; l'autrice critique notamment le rôle qu'elle joue dans les diverses oppressions qui structurent nos sociétés.

Selon Colette Guillaumin, le fait d’être appropriée, c'est-à-dire d'être une chose dans un rapport social déterminé, a un corollaire idéologique : la classe des approprié-es est considérée comme totalement immergée dans la nature, et est définie par ses caractéristiques corporelles.

Dans cette visio-conférence, David Olivier évoque les notions de supériorité et d’infériorité qui sont omniprésentes dans nos discours éthiques – en principe par l’affirmation de ce qui apparaît comme leur contraire, l’égalité. Elles nous semblent dotées d’un sens évident ; et

Est-il possible de construire un concept non dualiste de nature, qui ne s’oppose pas à la culture, à la société ou à la raison ? Dans cet article, Mona Gérardin-Laverge considère que attaquer la naturalisation demande de construire des conceptions alternatives

Une société sans racisme ? La perception de la race telle que nous la connaissons actuellement est récente. Dans ce texte de 1972, Colette Guillaumin nous donne un aperçu d'une époque où la race ne constituait pas une réalité sociale

Cet article de Christine Delphy porte sur des exceptions au droit commun, justifiées par la « nature ». Ce qui fonde la prétention des sociétés occidentales contemporaines à être des « États de droit », c’est que la même loi est censée

Cet article de Frédéric Mesguich porte sur l’« alimentation naturelle », souvent opposée aux spécialités issues de l’industrie agroalimentaire et à certaines techniques culturales. Pourtant, une alimentation « non naturelle » peut s’avérer meilleure pour la santé humaine, l’environnement et

Ce mémoire de sociologie situe l’élevage dans la continuité des rapports d’appropriation que sont le servage, l’esclavage et le sexage, utilisant la thèse de Colette Guillaumin selon laquelle les rapports d’appropriation produisent une idée de Nature les inscrivant dans le