HAUT
Bandeau-couverture du livre Dame Nature est mythée

Clémentine Guyard,
Dame Nature est mythée

Ce livre de Clémentine Guyard pointe les contradictions inhérentes à l’idée de nature dans l’optique qu’on cesse de s’y référer ; l’autrice critique notamment le rôle qu’elle joue dans les diverses oppressions qui structurent nos sociétés.


Dame Nature est mythée a été publié en 2002 par les éditions carobella ex natura ; il est épuisé depuis longtemps, mais sa version électronique (format pdf) reste en ligne sur le site des éditions la criée.

 

*          *

*

 

À « la nature fait bien les choses », j’oppose certaines questions, qui sont autant de bémols à notre béatitude. Pour commencer, demandons-nous qui, à part la nature, est cause du vieillissement, de la mort, des épidémies […] Mais en réalité, la nature ne fait les choses ni bien ni mal, car elle ne fait rien du tout – considérer l’inverse relève de croyances religieuses. »

 

Le texte de la 4e de couverture du livre

Combien de fois ai-je entendu cet argument pour légitimer la consommation de viande : « Mais dans la nature, les animaux se mangent bien entre eux ! ». Alors, à l’exemple des lionnes qui chassent les gazelles en brousse, nous attaquons au café du coin un steak-frites au poivre armé-e-s de notre couteau et de notre fourchette.

Qu’est-ce que la nature ? Qu’est-ce qui est naturel ou ne l’est pas ?

Certain-e-s disent qu’un accouchement sous péridurale, donc moins douloureux, n’est pas naturel.

Est-ce que la nature c’est ce qui fait mal ?

Certain-e-s pensent que l’humanité détruit la nature.

Est-ce que la nature c’est tout ce qui n’est pas humain ?

D’autres (ou les mêmes) regrettent que les animaux « domestiqués » soient moins naturels et plus dégénérés que les « sauvages ».

Est-ce que tout ce qui sort de la nature est dégénéré ?

Or les humain-e-s tirent leur fierté de s’être échappé-e-s de la nature par la culture.

En sortant de la nature, est-ce que les humain-e-s deviennent dégénéré-e-s ?

Il parait même que les femmes sont plus proches de la nature que les hommes.

Les hommes seraient donc tous, par essence, encore plus dégénérés que moi ?

Beaucoup de personnes justifient le fait de manger de la viande en disant que dans la nature les animaux se mangent entre eux.

Pourquoi toutes ces personnes ne se promènent-elles alors pas naturellement à poil, comme tous les autres animaux ?

L’homosexualité, le Kama-Sutra et la sodomie ont été, et sont encore régulièrement condamnés comme étant des pratiques sexuelles contre-nature.

Les pratiques sexuelles des missionnaires seraient-elles plus naturelles ?

Et toutes ces questions, sont-elles bien naturelles ?

 

Cliquez-ici pour consulter Dame Nature est mythée, au format PDF.



Contre nature ne partage pas nécessairement le point de vue de ses contributrices et contributeurs. Si vous souhaitez critiquer, développer ou échanger sur cet article, n’hésitez pas à le faire sur notre page Facebook et notre compte Twitter. Pour proposer un texte pour publication, prenez connaissance de nos directives de publication puis contactez-nous.



Abonnez-vous à notre newsletter

    Clémentine Guyard a écrit dans les années 1990 divers contes pour petits et grands, dirigé l'édition de recueils d'articles, et publié notamment en 2002 le livre Dame Nature est mythée.